Label Blue

Un mix de journal perso, et d'articles sur les thèmes qui m'interpellent : santé et beauté naturelles, écologie, précocité, et tout ce me qui passera par la tête.

07 avril 2006

Thé Se Chung

Le Se Chung ou Shui Xian est un Wu Long, thé chinois semi-fermenté.

Un point sur les différentes sortes de thés chinois et leurs vertus thérapeutiques.

th_bis
Image tirée de ce site

Se soigner avec le thé chinois 


Le thé chinois a une longue histoire et diverses variétés. Il est souvent employé par la médecine traditionnelle chinoise pour fortifier la constitution physique ou guérir des maladies. Voici les espèces de thé chinois le plus souvent employées médicalement :

1. Thé vert. Préparé à haute température et non fermenté, il présente une couleur verte et une odeur parfumée.

D'une propriété plutôt froide, le thé vert peut stimuler et tranquilliser l'esprit, rendre la vue brillante, améliorer la digestion, faire sortir de l'ivresse, dissiper les crachats, diluer la graisse, faciliter l'excrétion des matières fécales, fortifier les dents et l'énergie vitale. Il aide aussi à dissiper la chaleur et les toxines, à arrêter la soif en produisant de la salive, et à réduire l'enflure.

2. Thé noir. Complètement fermenté, il est noir à sec mais rouge infusé dans le liquide. Son odeur est parfumée et pure.

Le thé noir stimuler et tranquilliser l'esprit, rendre la vue brillante, améliorer la digestion, faire sortir de l'ivresse, dissiper les crachats, diluer la graisse, faciliter l'excrétion des matières fécales, fortifier les dents et l'énergie vitale, apaiser la faim. D'une propriété douce, il aide à réchauffer les reins, à nourrir l'estomac, à améliorer la digestion et à arrêter la diarrhée.

3. Thé argenté. Avec une préparation particulière constituée simplement de flétrissement naturel et de déssèchement, il a une couleur blanche à sec mais jaune infusé dans le liquide. Son odeur est parfumée et fraîche.

D'une propriété froide, le thé argenté peut chasser la chaleur, produire de la salive, dissiper la fièvre et le feu et soulager la douleur.


4. Thé Wulong. A demi fermenté, il a une couleur brune et violette et une odeur fraîche comme le thé vert et douce comme le thé noir.

D'une propriété douce, le thé Wulong peut stimuler l'esprit, améliorer la digestion, dissiper la fièvre et la douleur, augmenter la diurèse, faire sortir de l'ivresse et faire circuler le sang.


5. Thé au jasmin. Avec un ajout de fleurs, il a une odeur parfumée et une couleur jaune clair dans le liquide.
Le thé au jasmin peut dissiper la stase, faire circuler l'énergie vitale et régulariser les menstruations.


6. Thé précoce. Cueilli avant la dernière décade du mois d'avril, il est à boire de préférence trois ans après.
D'une propriété douce et froide, le thé précoce peut dissiper les crachats, rendre la vue claire, fortifier l'énergie vitale, calmer l'esprit, déboucher les orifices, améliorer la digestion et dissiper le feu.

http://www.china.org.cn/french/80645.htm

th_Le Wu Long, légende et particularités

Wu Long signifie "dragon noir". La légende raconte
qu’un jour un planteur se promenait dans son jardin à la recherche de quelques nouvelles saveurs. Il était plongé dans ses pensées lorsqu’il vu un immense serpent noir sortir d’un théier. Persuadé que c’était là un signe du destin il arracha quelques feuilles de cet arbuste pour les goûter. Ce fut le premier thé Wu Long.

En fait le thé Wu Long (comme un thé noir, vert ou blanc) doit ses saveurs si typiques à son mode de préparation. C’est un thé qui a subi une légère fermentation arrêtée par un chauffage dans une bassine de fer. Il proviendrait du Fujian ("Heureux pays") et serait apparu il y a plus de 300 ans. Il est donc une spécialité du Fujian mais également de Formose (Taiwan).

Il est présenté en feuilles entières, est faible en théine, a un goût subtil qui rappelle les saveurs de la châtaigne, du miel, de la noisette. Liqueur qui peut être assez boisée. Il est plus "vert que noir" selon la méthode chinoise (de 12 à 20% de fermentation) et plus "noir que vert" selon la méthode de Formose (de 60 à 70% de fermentation).

http://www.t-for-tea.com/culture/typesdet/pages/the_Wulong_culturethe.htm

"Mon" Se Chung, sélectionné par Jean Montseren.

Origines: un Wu Long de Chine ayant connu une fermentation assez forte (de 50 à 60%).

Clefs: thé Wu Long (méthode chinoise) - feuilles entières - faible en théine

Passages: coeur, chaleur, journée

Approches: un Wu Long de consistance. Abordable.

http://www.admirable-tea-boutique.com/acatalog/the_wu_long_the_chinois_the_oolong_the_chine.html

sechung1 sechung2 sechung

Mon thé du matin, c'est incontestablement un thé noir...non parfumé ou un earl grey...Ensuite je butine au gré de mes envies dans mes sachets, et je me décide "au nez et à l'oeil"...Aujourd'hui je me suis arrêté sur ce thé, ne me demandez pas pourquoi et fait exceptionnel, je l'ai bu sans sucre. Moins puissant qu'un thé noir, moins "râpeux" (cherchez pas c'est une idée personnelle que j'en ai hein...) que les thés verts, un goût subtil. léger mais surtout pas fade...je me suis régalée...

Posté par Blue à 12:10 - Un jour, un thé - Commentaires [2] - Permalien [#]

Commentaires

  • Tu as résumé les impressions que j'ai en buvant les wulongs : "Moins puissant qu'un thé noir, moins "râpeux" (cherchez pas c'est une idée personnelle que j'en ai hein...) que les thés verts, un goût subtil. léger mais surtout pas fade..." je me régale avec à chaque fois moi aussi (et je comprends très très bien ton terme "râpeux", c'est la raison pour laquelle j'ai beaucoup de mal avec le thé vert non parfumé). )

    Posté par Kinoui, 07 avril 2006 à 15:22
  • Inconditionnelle des thés (tous les types), j'ai pris grand plaisir à lire ce billet.

    Posté par Livy, 09 avril 2006 à 18:23

Poster un commentaire