Label Blue

Un mix de journal perso, et d'articles sur les thèmes qui m'interpellent : santé et beauté naturelles, écologie, précocité, et tout ce me qui passera par la tête.

03 février 2008

Les labels bio en cosmétique – 3.2 Cosmébio, la charte

Reprenons nos tribulations au pays de Cosmébio…

Un petit rappel en images...

bioeco

On sait qui est Cosmébio, mais quels sont les textes de référence et qui effectue les contrôles ?

Alors là, ça se corse…

En résumé, il y a une charte, téléchargeable ici… http://www.cosmebio.org/doc/charte_cosmebio.pdf

Sauf que la charte fait référence à un…référentiel…

Sauf qu’il n’y a pas un référentiel mais…Deux référentiels…Enfin, on sait pas trop…

Et oui, il y a deux organismes certificateurs chargés d’effectuer les contrôles, Ecocert et Qualité France (c’est écrit ici : http://www.cosmebio.org/14-adherer.php) !

Et autant Qualité France est transparent puisque le référentiel est en libre consultation et téléchargement ici : http://www.qualite-france.com/homePage_frameset.html …Autant pour Ecocert le flou demeure puisque si vous voulez consulter le référentiel, il vous faudra débourser la modique somme de 80€ ! Si le cœur vous en dit, c’est ici :

http://group.ecocert.com/IMG/pdf/bon-commande-referentiel-cosmetiques-fr.pdf

Partons donc de la charte…

Sélection des ingrédients

Nous décidons de mettre sur le marché des produits cosmétiques dont les ingrédients sont d’origine naturelle et prioritairement issus de l’Agriculture Biologique contrôlée.

Jusque là ça va…

Matières premières végétales

Les formules de ces produits cosmétiques donnent priorité aux matières premières issues du monde végétal, ceci dans le cadre de la législation en vigueur. Parmi ces matières premières végétales, la priorité est donnée à leur qualité biologique, lorsque la production biologique contrôlée permet leurs mises à disposition sur le marché. Le caractère authentique des matières premières végétales doit être assurée. En particulier, notre volonté est d’exclure tout recours aux O.G.M.

Les autres types d’ingrédients ne sont mis en oeuvre que s’ils ne possèdent pas d’équivalent dans le monde végétal.

Là déjà la dernière phrase me titille sérieusement…

Matières premières minérales

Les premières minérales utilisées pour leur propriétés intrinsèques (complémentaires à celles du végétal) sont extraites dans des conditions respectueuses de l’environnement et une attention particulière est accordée à leurs critères de pureté.

Ca commence à devenir évasif…

Produits et sous-produits animaux

Certains produits et sous-produits animaux ne mettant pas en cause directement la vie des animaux et dont le prélèvement n’a pas d’effet néfaste sur les équilibres écologiques peuvent néanmoins être utilisés en référence à une liste positive, révisable selon les avancées techniques (cire d’abeille,propolis, miel, lait . . .).

Si on veut la liste positive, il faut consulter le référentiel…

Ingrédients synthétiques

Sont exclus des formulations, les parfums synthétiques, les colorants synthétiques, les silicones et les ingrédients issus de l’industrie pétrochimique.

Super…

Agents technologiques et de conservation

En dérogation au principe évoqué au point 1.a. et 2.1.f. quelques molécules synthétiques demeurent indispensables comme agents technologiques et de conservation , y compris certaines de nature identique aux molécules naturelles. Une liste positive limitée, précise les molécules autorisées, dont la présence doit par ailleurs être explicitée dans l’étiquetage.

Encore une liste positive évoquée…Toujours à trouver dans le (les ?) référentiels…

Spécificités au niveau des techniques d’obtention et de transformation des matières premières

Les techniques d’obtention et la transformation des matières premières sont autorisées conformément à une liste positive.

Encore une liste positive ! Mais où sont elles donc ces listes ??? Parce que suivent bien quelques paragraphes mais dans le 4e, on lit (faut suivre) :

les procédés de chimiques de synthèse pure,

à priori exclus, à l’exception de ceux, très rares, permettant l’obtention des molécules de synthèse dites indispensables et non disponibles par les procédés cités précédemment. Il s’agit de molécules citées sur une liste positive choisie pour leur non toxicité, et qui concerne principalement la fonction de conservation du produit fini.

En particulier, ne sont pas autorisées, les techniques faisant appel aux manipulation génétiques, à l’ionisation, à l’irradiation, au mercure et à l’oxyde d’éthylène.

Encore une liste positive !!!!!!!! Damned, où est le nid ? Toujours dans le référentiel !

La charte se conclue par :

Le cahier des charges est un document évolutif, susceptible d’être actualisé et amélioré en permanence en fonction de l’évolution des capacités technologiques et de la réglementation générale.

Je suis restée sur ma faim… J'ai donc  entrepris de dépouiller  un  peu le référentiel Qualité France et j'ai envoyé deux  e-mails, un au mail de contact de Cosmébio et un à  la personne indiquée pour la partie Cosmétiques chez Ecocert ...

Le premier est resté sans réponse...

Voici le second échange :

"Bonjour,

En tant que simple consommatrice éclairée, est-il possible d'obtenir la liste positive des conservateurs agréés dans les cosmétiques porteurs du logo "Cosmébio" dont votre organisme est le garant ?

D'une manière générale, peut on consulter sur Internet, à l'exemple du cahier des charges Nature et progrès, l'ensemble des obligations auxquelles un fournisseur doit souscrire pour obtenir un des deux labels Cosmébio?

Meilleures salutations."

Réponse :

"Bonjour,
Vous pouvez vous rendre sur notre site internet www.ecocert.com / ecoproduits/ cosmétiques ou directement sur le site de Cosmebio.

Cordialement,"

Houla que ça, c'est de la réponse qui aide...

Re-mail...

"
Certes...Mais si je m'adresse directement à vous, c'est faute d'avoir trouvé sur ces deux sites... Auriez vous un lien direct ? Je cherche le texte exact et non des explications.

Je cherche, par exemple, la liste positive des conservateurs autorisés...Je ne l'ai trouvée nulle part.

Merci par avance.

Mes meilleures salutations."

Réponse...Ben je l'attends encore et encore et...toujours... Vu le délai...Je crois bien qu'on m'a oubliée...

Bouuuuuuuuuuuh...

Des précisions chez Qualité France au prochain numéro...

Et promis après je remets tous les articles dans l'ordre pour une meilleures lecture...

Posté par Blue à 23:44 - Soins naturels - Commentaires [7] - Permalien [#]

Commentaires

    hihi si tu remet tout dans l'ordre après, je vais attendre encore un peu pour tout lire (j'attendais, pour avoir tout d'un coup )
    Merci en tout cas pour ces articles qui, lus en diagonale, me paraissent très intéressants! )

    Posté par snas, 04 février 2008 à 11:17
  • arf je t'ai posé un commentaire hier mais il n'apparait pas^^ je dois avoir un problème cosmique avec les mails que je t'envoie :p
    alors, tjs pas de nouvelles de cette liste positive "négative" ?

    Posté par iona, 05 février 2008 à 09:15
  • Ca vient, ça vient... Enfin pas de nouvelles d'Ecocert mais au prochain numéro je cause de celle de Qualité France...

    Blue

    Posté par Blue, 05 février 2008 à 18:39
  • C'est sûr que ça devient de plus en plus flou...

    Posté par michele, 06 février 2008 à 09:14
  • Pourquoi ai-je pensé que tu avais arrêté ton blog ?

    Ce que tu écris là ne m'étonne pas, mais vraiment m'inquiète : comment être certaines que les matières premières mises dans nos tamobuilles tiennent la route ??????????

    Posté par Nansou, 07 mars 2008 à 12:23
  • je viens de prendre le temps de lire ton article !
    ton blog m'apprend énormément de choses
    (plus que la réponses des gens que tu as contacté qui sont censé nous renseigner !)

    Posté par puchao, 06 juin 2008 à 17:23
  • Ca c'est un bel article bravo!

    Posté par mama, 20 juin 2008 à 18:05

Poster un commentaire