Label Blue

Un mix de journal perso, et d'articles sur les thèmes qui m'interpellent : santé et beauté naturelles, écologie, précocité, et tout ce me qui passera par la tête.

03 octobre 2006

Chauffe Marcel !

….mais qu’est ce que je raconte moi ? Il s’appelle pas Marcel mon fiston !

ladji_dououreMais il voulait un « truc pour chauffer les muscles pour éviter d’avoir une élongation demain car je veux pulvériser mon score au sprint ! » (sic)

Ben oui, il a décidé d’avoir son bac du premier coup et de mettre toutes les chances de son côté…et un point, c’est un point !

En fait, il voulait que je lui ACHETE une pommade ! Sacrilège ! Avec la quantité d’HE que j’ai à la maison !

Donc direction les bouquins…

Je vous livre le cheminement de ma recherche, tel quel, comme ça vous verrez un peu comment je procède…

J’ai d’abord relevé, traduit (en passant aussi des “teaspoons" aux ml avec un convertisseur) les formules d’un bouquin anglais riche en la matière…ensuite, je les ai annotées, en m’aidant des livres de Franchomme et Baudoux. Puis j’ai aussi été regarder dans 2-3 autre livres…En dessous, vous trouverez la formule que j’ai retenue…

556 Aromatherapy formulas for mind and body – David et Carol Schiller, Streling Publishing Co.

Huiles pour massages musculaires avant l’exercice, aide à la circulation et « décoince » les muscles

HE gingembre 5 gouttes antalgique tonique stimulante
HE menthe poivrée 5 gouttes tonique, stimulante, antalgique, anesthésiante
HE copaiba antiinflammatoire puissante, vulnéraire 
HE baume du Pérou 5 gouttes sudorifique, vulnéraire
HV sésame 20 ml

HE baume du Pérou 6 gouttes
HE pamplemousse 5 gouttes Là je sèche… ???
HE menthe poivrée 5 gouttes
HE origan 4 gouttes dermocaustique !!!
HV sésame 20 ml

HE baume du Pérou 6 gouttes
HE menthe verte (Mentha spicata) 5 gouttes anti-inflammatoire
HE eucalyptus 4 gouttes pour le citriodora anti-inflammatoire et antalgique, idem pour le polybractea, le radiata est aussi anti-inflammatoire dans une moindre mesure
HE gingembre 3 gouttes
HE citron 2 gouttes fluidifiant sanguin, attention photosensibilisant et risque de dermocausticité vulnéraire
HV sésame 20 ml

HE santal 5 gouttes
HE poivre noir 5 gouttes active la circulation sanguine
HE copaiba 5 gouttes
HE menthe poivrée 5 gouttes

HV sésame 20 ml

HE gingembre 6 gouttes
HE ciste ladanifère 6 gouttes euh…neurotonique ???(en fait active la circulation sanguine je pense)
HE thym 4 gouttes (utiliser un chémotype doux, surtout pas le thymol) CT linalol bon contre les rhumatismes musculires, antispasmodique légère, tonique – CT paracymène antalgique à action percutanée – CT thujanol réchauffante (activatrice circulatoire)
HE poivre noir 4 gouttes
HV sésame 20 ml

HE muscade 5 gouttes antalgique analgésique tonique
HE géranium 5 gouttes antispasmodique, relaxante, anti-inflmmatoire, antalgique, tonique, lymphotonique, phlébotonique
HE copaiba 5 gouttes
HE origan 5 gouttes
HV sésame 20 ml

HE benjoin 5 gouttes euh ???
HE bois de rose 4 gouttes tonique, stimulante
HE origan 4 gouttes
HE pamplemousse 4 gouttes
HE menthe verte 3 gouttes
HV sésame 20 ml

HE pamplemousse 6 gouttes
HE copaiba 6 gouttes

HE bois de rose 6 gouttes
HE santal 2 gouttes Santalum album décongestionnante lymphatique et veineuse
HV sésame 20 ml

Denis Pascal – L’aromathérapie pratique

Huile chauffante : huile de support + essence de myrte + poivre noir + santal

Huile de massage tonifiante avant l’effort
Pour 100 ml de support neutre
HE romarin 5 gouttes
HE cyprès 5 gouttes
HE lavande 5 gouttes
HE genièvre 5 gouttes

Friction tonique pour les sportifs
Pour 100 ml de support neutre
HE romarin 5 gouttes
HE lavande 5 gouttes
HE térébenthine 5 gouttes
HE géranium 5 gouttes

Soins naturels des élongations (Guy Roulier – Les huiles essentielles pour votre santé)

Applications locales d’HE vaso-dilatatrices et anti-inflammatoirs : bois de rose, baume de copaïba, encens, eucalyptus citronné, gaulthérie, galbanum, hélichryse, myrrhe.

Voilà les huiles que j’ai retenues :

Poivre : chauffante, je l’utilise facilement dans le huiles de massage pour moi-même, quand je ressens le besoin de me « dérouiller »

Eucalyptus citronné : anti-inflammatoire, antalgique, c’est aussi une habituée de mes huiles et baume de massage

Baume de copaiba : anti-inflammatoire excellent pour les articulations, encore un de mes copains habituels

Myrrhe (commiphora molmol) : vulnéraire, dans la liste anti-élongations de Roulier, et quand j’ai mis le nez dessus, je l’ai trouvée parfaite…

Thym à thujanol : exactement correspondant au souhait du fils (« Je veux que ça chauffe, que ça active la circulation sanguine »…Tout comme dit Roulier, pourtant mon fils préfère les magazines de photo à ceux de médecines naturelles…)

Donc dilution à 10% par parts égales dans de l’huile de massage à l’arnica de Weleda…j’ai un flacon qui traîne à finir…c’était l’occasion…Mais avec la complicité de Michèle du forum des Plaisirs, je mijote un projet d’oléogel pour la prochaine fois…J’ai juste préparé 30 ml cette fois-ci…

Je résume...

Huile chauffante préparatoire à l'effort musculaire
HE Piper nigrum 12 gouttes
HE Copaifera officinalis 12 gouttes
HE Eucalyptus citrodora 12 gouttes
HE Commiphora molmol 12 gouttes
HE Thymus officinalis CT thujanol 12 gouttes
Huile support (ici huile pour massage à l'arnica de Weleda) 27 ml

Attention ! Ne pas utiliser les HE sans avis d'un spécialiste chez la femme enceinte, allaitante, l'enfant de moins de 3 ans et les personnes présentant une pathologie particulière. Mélange à éviter pour les peaux réactives !
Pensez à vous laver correctement les mains car si vous vous essuyez le visage et pire, les yeux avec des mains ayant des traces d'HE...Il pourrait vous en cuire, au propre comme au figuré...

Merci de lire les précautions d'emploi des huiles essentielles ici et .
Tout usage de cet article sera fait sous votre entière et unique responsabilité.

Essai sur la "bête" : « Super, ça chauffe comme je voulais, ça brûle pas la peau, mais on dirait que j’ai la jambe qui transpire alors que non » (Houla, va te coucher mon fils, tu as besoin de repos je crois…)

Demain verdict de mon athlète de choc…Je l’ai aussi équipé d’un petit pot de mon baume du Tigrou (ben oui, il y a les HE du grand frère tigre mais en petite concentration)…pour après…Il faut que je trouve ma recette et je la mettrai ici….

Vous aurez reconnu Ladji DOUCOURE après sa médaille d'or en 2005 (image AFP) ben oui, on peut rêver...;-)

flamflamflamflamflamflamflamflamflam

Posté par Blue à 23:57 - Commentaires [11] - Permalien [#]

Commentaires

  • C'est super original de nous faire voir ton cheminement d'analyse. Impressionnant !

    Posté par ZenBiloba, 04 octobre 2006 à 03:28
  • c'ets bien qu'on voit le cheminement ! pour les débutantes comme moi ça nous montre comment faire ! mais c'ets vrai que j'ai plus tendance à reprendre la recette d'un livre et de la faire (parce que ayant peur de me tromper et de faire une bêtise si je change des choses) et en fait tu montres bien en ayant se réflexe d'analyse que parfois il y a des choses à ne pas faire alors même qu'elles sont écrites (ex : he d'origan = dermocaustique ; ça je le savais mais moi je me serais dit ben si c'est marqué par un professionnel c'est que c'est possible !)
    bref il est long le chemin du savoir et encore plus celui de l'expérience !

    Posté par vanillecaramel, 04 octobre 2006 à 08:05
  • Et la gaulthérie couchée ?

    Coucou Blue,

    Merçi pour cette réflexion suivie de l'application pratique.
    Je suis très surprise de ne pas voir la gaulthérie couchée dans les HE que tu cites.

    Or je trouve qu'elle est très anti-inflammatoire (salicylate de Me), antispasmodique aussi (hop,un petit massage du ventre avant la course en cas de stress), très bien tolérée et surtout c'est vraiment l'odeur du vestiaire des hommes musclés!

    Non je ne rigole pas, je pense que ça peut doper le moral.
    Bon peut-être que son utilisation est plus judicieuse a posteriori pour éviter les courbatures etc...

    Je t'ai remis une formule de gel sur les plaisirs pour les sportifs.
    Je me permets de te faire un bisou virtuel car j'adore ta démarche, très pro!
    Michèle

    Posté par Michèle, 04 octobre 2006 à 08:55
  • Merci pour le bisou !
    Tu as trouvé la réponse ! La gaulthérie, je la réserve pour après !!! C'est une HE que j'adore, son odeur me plaît car je pense qu'elle est pour moi synonyme de soulagement...par contre, le fiston fronce le nez de dégoût au dessus du flacon...donc pour le moral...pas bon...pour lui elle est synonyme de "casse".
    Je vais voir ta formule et me lancer dans des essais...

    J'ai mis mon cheminement déjà tout simplement parce que je l'avais sous les yeux vu que j'utilise l'ordi comme un boc note, ayat encore de grosses difficultés à écrire longtemps...et puis oui, je me suis rendue compte qu'il ne fallait jamai faire confiance à un seule livre...(exception faite du Franchomme mais il n'est pas forcément adapté aux besoins de la vie courante), et puis j'en avais assez de voir partout des "ma formule de ..." comme tombées de la lune...alors voilà...contente que ça vous intéresse...

    Posté par bluetansy, 04 octobre 2006 à 10:41
  • Génial !

    super ce post !!
    Je vais reprendre le sport après une longue période d'abstinence (genou oblige... :s) et je m'attends à des courbatures douloureuses ^^
    Je vais me pencher sérieusement sur ces recettes et débusquer les HE dont j'ai besoin. D'ailleurs un petit question : comme je ne fais que commencer dans le domaine des cosmétiques maisons et des soins maisons, je ne sais pas ce qui détermine une HE de qualité... des indices ou des marques à me conseiller ?
    Merci pour tes idées et tes recettes, je suis d'accord avec vanillecaramel, ça permet aux débutant(e)s de pas se sentir perdue et de devenir critiques

    Posté par Murielle, 04 octobre 2006 à 11:54
  • Toujours choisir un flacon mentionnant : nom latin, chémotype si nécessaire, organe producteur, pays d'origine, n° de lot, date de fabrication ou date limite, ça c'est le minimum technique, bien entendu mention HE pure et naturelle. Après...difficile de doner plus de piste, j'ai des HE de petits producteurs ou de marques anglosaxonnes inconnues divines, et des HE de marque connue détestables...et de tout entre ces 2 extrêmes...Parfois même une HE super rachetée à l'identique et décevante sur le 2ème flacon...

    Posté par bluetansy, 04 octobre 2006 à 12:46
  • Salut, Blue,

    Michele m'a devancée pour la gaulthérie, ton HE chérie… et je rigole quand tu avoues que ton fiston fronce le nez sur son odeur particulière, je ne suis donc pas la seule… bon, mais comme je viens de tester son efficacité, je ne la ramènerai pas plus sur le sujet…

    Sinon, je découvre que ma chère molmol (la myrrhe) est vulnéraire alors que je ne l'utilisais que pour les pbs de peau ou de gencives… ça me ravit…

    bises V.

    Posté par venezia, 04 octobre 2006 à 21:33
  • Je ne suis pas la seule à ne pas aimer le patchouli...et tu n'es pas la seule à ne pas aimer la gaulthérie... ))

    Mon fils a un nez curieux...il et incapable de dicerner des odeurs très simples et est capable de traquer certaines molécules même en faible dilution...Il aime limite tout ce qui contient du citronellal (ça sent l'anti-moustique !!! qu'il dit), là , alors que c'était plutôt noyé sous les autres, il l'a détecté de suite...

    J'attends les résultats, je n'ai pas su hier soir, il a dormi chez un copain...

    Posté par bluetansy, 05 octobre 2006 à 08:16
  • Super! Ma petite soeur va être ravie! Y'a plus qu'à... acheter les ingrédient manquants! Ouille

    Posté par carda mom, 07 octobre 2006 à 11:22
  • Alors, monsieurle fiston a été satisfait, c'était tout comme il voulait ! ))

    Posté par bluetansy, 07 octobre 2006 à 15:38
  • Tiens tiens tiens, ayant repris les entraînements de hockey, ton article tombe à pic !

    Merci !

    Posté par Kinoui, 13 octobre 2006 à 15:52

Poster un commentaire