Label Blue

Un mix de journal perso, et d'articles sur les thèmes qui m'interpellent : santé et beauté naturelles, écologie, précocité, et tout ce me qui passera par la tête.

02 novembre 2005

Crème Sandrillon

J'ai réalisé cette crème sur demande, pour une peau ayant tendance aux rougeurs et dans l'idée également d'unifier le teint...

donna_mariaJe me suis basée sur une recette de Donna Maria mais j'ai remanié une bonne partie des ingrédients...

A ce propos, une petite astuce...
Quand je remanie une recette trouvée dans un ouvrage ou sur le net, je prends toujours soin de substituer aux ingrédients originaux des ingrédients de même nature.
Je m'explique :
- A un beurre "dur", je substitue un autre beurre "dur" : exemple beurre de sal à la place de beurre de cacao.
- A un beurre "mou" je substitue un autre beurre "mou" : exemple beurre de mowrah à la place de beurre de karité.
- A une huile liquide, je substitue une autre huile liquide, si possible d'une visquosité qui me semble équivalente.
- A une huile "figée", je substitue une autre huile figée : exemple huile de babassu à la place de l'huile de coco.
- A la place de l'eau distillée ou d'une infusion, je substitue un hydrolat

Si je diminue la quantité de cire d'abeille, je remplace par du beurre de cacao et de la cire émulsifiante végétale, si je supprime la lécithine, je mets de la cire émulsifiante, etc.

J'ai choisi volontairement une base de recette me permettent d'effectuer un test de nouveaux composants.
J'ai utilisé pour la première fois de l'acide stéarique et de la gomme xanthane ainsi qu'une cire de fleurs.

Difficile de dire quel a été l'effet précis de l'acide stéarique qui est un stabilisant d'émulsion et un épaississant...l'avenir me dira ce qu'il en est...

Par contre, l'effet de la gomme xanthane a été immédiatement visible, j'ai ajouté ce produit à ma phase aqueuse chauffée, en dispersant immédiatement au fouet et j'ai aussitôt obtenu une consistance de gel légèrement grumeleux, j'ai utilisé ce gel comme d'habitude pour mon émulsion. Au final, ma crème contient des petits granulés fondants pas désagréables, j'ai déjà vu ce type de consistance dans des cosmétiques du commerce. Je pense que cela permet d'augmenter encore le pourcentage de phase aqueuse et d'obtenir ainsi une crème particulièrement hydratante.

Pour la cire de fleurs, cela permet d'avoir un produit qui cumule un effet parfumant, qui n'est pas alcoolisé et qui participe à l'émulsion et à la consistance de la crème. J'ai souhaité faire ce genre d'essai pour comprendre pourquoi Donna Maria incorporait ce type d'ingrédients dans certaines de ces compositions. Je n'ai pas encore absolument déterminé l'intérêt absolu de ces cires...
Il faut se souvenir que le procédé d'obtension de ces cires n'est pas totalement naturel puisqu'il fit intervenir des solvants, même si au final, le produit obtenu en contient au plus des résidus. On est dans le même domaine que les absolues et les concrètes.

Revenons à ma crème...
Voilà les ingrédients retenus :

Phase huileuse : beurre de jojoba, squalane d’olive, macérat huileux de lys, cire émulsifiante végétale, cire de jasmin, lécithine, acide palm stéarique

Phase aqueuse  : hydrolats de camomille romaine et de géranium, gomme xanthane

Actifs : mélange d'extraits CO2 (calendula, argousier, rosier), HE hélichryse italienne

Les actifs agissent sur l'inflammation et sur la microcirculation, le macérat de lys est réputé pour éclaircir la pigmentation.

Je voudrais trouver des explications sur l'obtension de ces beurres à partir d'huile liquide...j'ai différents beurres de ce type (jojoba, chanvre, macadamia, etc.) et je ne sais pas exactement comment on obtient un beurre à partir d'huile normalement liquide. Ces beurres sont en tous cas, bien pratiques au niveau de l'utilisation dans une crème et permettent aussi une application directe plus facile en baume de massage par exemple. Si quelqu'un a des infos...

Je vais laisser le soin à la destinataire de commenter son petit produit car je sais qu'elle ne manquera pas de le faire...

cendrillon1

Une jolie robe, un petit peu de bonne crème, ça vous refait une femme... ;-)

Je vous serais reconnaissante de mettre un lien vers ce blog plutôt que de recopier ma prose, mes formules ou mes photos... qui étant des "oeuvres originales" sont protégés par le droit d'auteur.
Voir : Tout savoir sur Droit et Internet par Sébastien Canevet

Posté par Blue à 11:08 - Créations - Commentaires [23] - Permalien [#]

Commentaires

    crème sandrillon

    Chère Bluestansy, ca fait longtemps que j'apprécie ton site ; merci pour ces infos .. tes recettes ont l'air super mais ne paraissent pas simples à réaliser (et trouver les ingrédients).

    J'ai un gros souci : je ne met rien habituellement sur ma peau (sèche mais bon .. jamais le temps de m'en occuper) et je me suis retrouvée, pour être sympa avec un collègue, chez sa femme qui lance une activité de vente de produits (just) soi disant LA marque de super produit blabla ... bref j'essaie sa crème de jour et là je deviens rouge .. ca fait 15 jours et j'en peux plus d'être bicolore (le rouge coq est prépondérant, sous forme de grosses taches) on dirait vraiment que je sors d'une séance de sauna extreme

    as tu une idée contre ce sortilège ? avec ma puce et le boulot, je malheureusement n'ai pas le temps d'essayer de concocter tes recettes .. as tu une idée d'un produit du commerce ou d'un mix HV/HE (ou autre truc simple à ma portée) qui pourrait me soulager de ce mal ?

    j'ai lu avec grand intéret ton article sur la couperose et rosacée .. je crois que cette crème de malheur m'a déclenchée une rosacée ; donc je pensais à un mélange avec l'HE hélichryse, si ca marche en curatif

    sinon, sais tu ce que je pourrais mettre sue le visage de ma puce (actuellement rien, comme moi) .. elle a 1 an et elle est née avec une légère couperose sur la joue donc je voudrais la protéger
    (de la cold cream classique ?)

    désolée d'avoir été un peu longue, et merci pour tes réponses si tu as des éléments d'info et un peu de temps ..

    Posté par kat, 04 novembre 2007 à 17:02
  • Bonne idée tes explications sur les "substitutions d'ingrédients" ... voilà des réponses claires nettes et précises à pleins de questions que je me pose depuis un p'tit moment LOL

    Bizzz

    Posté par Pescalune, 02 novembre 2005 à 12:45
  • Oui, tout à fait d'accord avec Pescalune, c'est sympa de nous avoir donné les substituts possibles de certains ingrédients.

    Posté par Sad Angel, 02 novembre 2005 à 13:31
  • Bon du coup je suis toute perdue :/

    Pour moi avant, un beure végétal c'était une huile solide à température ambiante et une huile ben une huile liquide à température ambiante...
    Or donc... tu peux me donner la déf de tout ça que je m'y retrouve ???? (((

    - un beurre "dur"
    - un beurre "mou"
    - une huile liquide (ça je crois que ça va )
    - une huile "figée"

    Posté par Raffa, 02 novembre 2005 à 14:55
  • Oui, je ne manque pas de le faire !! JE SUIS RAVIE de ma crème, c'est le top!
    J'ai fait ma première application de soir, hé bien vous me croirez si vous le voulez, mais j'ai vu une différence au niveau de mon teint dès le lendemain matin : j'avais le teint plus frais que d'habitude !
    Ca va maintenant faire une quinzaine de jours que je l'utilise matin et soir, et je suis déja accro ! En plus, il y a pas mal de gens dans mon entourage qui ont aussi noté une différence (dont mon homme, et ça, c'est un exploit !!
    MERCI BLUE !! tu es une vraie fée !!!

    Bises

    Posté par Missand, 02 novembre 2005 à 16:56
  • Ces définitions ne sont peut-être pas très standard Raffa mais elles correspondent pour la différence entre beurres et huiles aux termes employés sur les sites de vente...

    Je dirais que si tu mets une huile dans un bol et que tu penches le bol, ça "coule"...vite si c'est une huile "liquide" exemple tournesol, plus ou moins vite si c'est une huile "figée", comme l'huile de coco - je t'accorde que je trouve que c'est tendencieux pour l'huile de coco...mais je n'ai jamais entendu parler de "beurre de coco", le babassu est appelé tantôt beurre tantôt huile-...ensuite on distingue aussi les huiles siccatives, semi-siccatives et non siccatives qui "sèchent" ou non par oxydation à l'air. Si on met un beurre (un morceau ou une cuillerée) dans un bol et qu'on retourne, tout tombe d'un bloc, bloc "dur" comme le cacao ou "mou" comme le karité.

    Je vais peaufiner ces définitions et je te donnerai les sources...

    Contente que la crème "fonctionne" toujours aussi bien Missand...

    Posté par Bluetansy, 02 novembre 2005 à 18:16
  • Ben dans le catalogue de Bilby ils parlent bien de "beurre de noix de coco" et il est sur leur liste avec le beurre de cacao, de karité et la cire d'abeille et non dans les HV .....

    Par contre dans la liste explicative des HV ils parlent de 'huile de noix de coco" en disant : non-raffinée elle est solide à la température ambiante. Raffinée elle devient une huile fine ....etc" mais elle ne figure pas dans la liste de vente des HV.

    Donc eux la classent effectivement dans les beurres ....

    Posté par Pescalune, 02 novembre 2005 à 19:48
  • heu...

    Trés intéressante ta crème, elle me parle !

    Autre chose,
    Je me demande si on peut remplacer la lanoline par de la glycérine végétale, peux-tu m'éclairer Blue ?


    Bise

    Hanaéko

    Posté par Hanaéko, 03 novembre 2005 à 13:43
  • En général, je remplace la lanoline par du beurre de karité ou un autre "beurre mou"

    Biz

    Posté par Bluetansy, 03 novembre 2005 à 13:47
  • Je decouvre ton Blog et rien que dans ce premier article j'ai appris plein de choses, et je me sens toute bête avec mon petit article sur ma façon de faire les crêmes ! AU fait, si c'est pas trop indiscret, t'es où dans le Jura ? Moi, j'habite à CHaux-du-Dombief et je bosse au COllège à CLairvaux-les-Lacs ( je sais, 18 bornes aller, oh Raffa va me tuer !!!).

    Posté par Cecilia, 03 novembre 2005 à 23:32
  • Je te dis ça par mail...

    Posté par Bluetansy, 03 novembre 2005 à 23:59
  • Alors moi j'ai acheté du beurre de coco chez Aromantic. C'est bien un beurre, je dirais mou, on peut en détacher des petits bouts et au contact de la chaleur de la peau, il fond...

    Posté par physalis, 04 novembre 2005 à 00:06
  • Alors on va accorder nos violons et simplifier la vie à Raffa...une huile solide...c'est pareil qu'un beurre mou... lol...

    Posté par Bluetansy, 04 novembre 2005 à 00:48
  • Mais alors ....

    le beurre de karité ne serait en effet qu'une huile solide déguisée ???? Quelle désillusion .....

    lololol

    Posté par Pescalune, 04 novembre 2005 à 09:01
  • Et oui c'est la vie...

    Posté par Bluetansy, 04 novembre 2005 à 13:28
  • Et la glycérine alors on peut la remplacer par quoi ? Gel d'Aloé vera ça irait ?

    Bizzz

    Posté par Pescalune, 05 novembre 2005 à 17:53
  • Mhmhmh...je ne la remplace pas en général...j'en mets ! lol
    Mais pourquoi pas le gel d'aloe...
    Biz

    Posté par Bluetansy, 05 novembre 2005 à 18:55
  • Lécithine ?

    Hello Blue !
    J'ai une petite question à te poser : tu dis "si je supprime la lécithine, je mets de la cire émulsifiante". Donc dans une recette où j'ai de la lécithine je peux la remplacer sans ciller par la quantité équivalente de cire émulsifiante ? (c'est une question qui peut te semble nounouille, mais je débute...)

    Merci Blue ! A bientôt chez Martine

    Posté par Flo, 20 novembre 2005 à 21:00
  • Non pas équivalente...
    Il faut recalculer la quantité de cire en fonction des quantités de phase aqueuse et phase huileuse...et aussi selon la cire...et si on met un agent de texture ou pas...

    Cela n'est pas si simple...il faut un petit peu d'expérience...

    Biz

    Posté par Bluetansy, 20 novembre 2005 à 23:15
  • Ouille... je me doute qu'il faut de l'expérience... bon, je vais poster sur le forum de Martine et je verrai si une bonne âme me répond
    Tiens, dis, tu aurais des liens vers des sites qui expliquent ce genre de choses ? J'ai acheté des livres (dont j'ai trouvé les références ici ), mais les auteures n'utilisent pas (et donc ne parlent pas) de la lécithine.
    Merci de ta réponse !

    Bises,
    Flo.

    Posté par Flo, 20 novembre 2005 à 23:30
  • j'utilise la crème sandrillon depuis quelques jours maintenant. Mon problème : j'ai tendance à avoir des dartres et autres irritations et rougeurs, j'ai une peau très sensible et allergique à beaucoup de produits. En ce moment, il fait froid et normalement ma peau trinque ! j'ai donc mis la crème sandrillon tous les matins et une toute petite couche avant de sortir......pas de réactions allergiques, pas de rougeurs, pas de dartres......je suis très satisfaite, je vais poursuivre l'expèrience !

    Posté par tina, 28 novembre 2005 à 11:55
  • crème sandrillon

    salut blue
    ta crème m'intéresse mais où trouver tous ces ingrédients ouh la,la, j habite un village et dans ma droguerie la plus proche je trouve un peu de produits bio mais difficilement et à quel prix et là je ne sais plus quoi me mettre sur la peau je finis mes produits chimiques beurk et je cherchais à en confectionner moi-même mais compliqué est-ce que tu me vendrais ta crème ?

    Posté par Clau, 01 mai 2006 à 11:44
  • remplacer l'huile de coco

    Je suis à mes tous premiers pas dans la cosméto-maison (une seule huile -pour pieds- réalisée pour le moment).
    J'ai une recette de base, que je voudrais adapter, et qui contient notamment de l'huile de coco. Mais je n'apprécie pas l'odeur de la coco... Voilà bientôt deux heures que je cherche un ersatz sur le net, en vain !
    Je vois ici qu'elle peut être remplacée par l'huile de babassu, manifestement difficile à trouver (et chère ?).
    J'ai pensé à l'huile de palme (propriétés ??), au beurre de karité (trop dûr ??)...
    Vous qui avez plus d'expérience, que me conseillez-vous ?

    Merci de bien vouloir me venir en aide.

    Posté par doigts2fée, 28 août 2007 à 19:30

Poster un commentaire